Devise

Catégories : , , Étiquettes : ,

Victor Louis

Auteur

Format

11 x 17.5 cm

Nombre de page

192 pages

Reliure

broché

ISBN

9782884746977

Victor Louis était officiellement un journaliste soviétique. Du moins a-t-il a exercé cette profession, qui lui servait de couverture pour d’autres activités, de la fin des années 1950 à la fin des années 1980. Une longévité exceptionnelle, qui s’est concrétisée par une ascension sociale et une réussite économique hors normes.
Victor Louis n’était pas un «agent» conventionnel. Né à Moscou en 1928, sous le nom de Vitali Evguennievitch Louï, selon ses données d’identité officielles, il se retrouve très vite orphelin, recueilli par sa grand-mère maternelle. Adolescent en 1941, à l’arrivée des troupes allemandes en Russie, il déménage à Tachkent, puis revient à Moscou où il sera arrêté par la sécurité d’État aux motifs d’espionnage et de trafic de devises. Condamné à 25 ans de travaux forcés dans les camps du Goulag, il sera libéré en 1956. Dès lors, il n’aura de cesse de «réussir» dans la vie et il y parviendra en devenant journaliste accrédité par le ministère des affaires étrangères d’URSS, moyennant des accommodements avec les services secrets, qui lui permettront d’accumuler une fortune personnelle rarissime au pays des Soviets.

Jean-Christophe Emmenegger est journaliste et chercheur indépendant, spécialisé dans les relations Suisse-Russie-Pays de l’Est, auteur du livre Opération Svetlana sur le séjour en Suisse de la fille de Staline (Éditions Slatkine, 2018).